Qui était David Grove ?

David GroveDavid Grove était néo-zélandais et psychothérapeute. Son extraordinaire expérience et son approche extrêmement ingénieuse et novatrice l’ont conduit à mettre au point des outils totalement révolutionnaires aux yeux de nombreux spécialistes de tous pays : le Clean Language, le Clean Space et l’Emergent Knowledge.

Dans les années 1980 il a développé des méthodes cliniques pour résoudre les souvenirs traumatiques de ses clients, spécialement ceux liés à des abus dans l’enfance, des viols et des incestes. Il a réalisé que de nombreux clients décrivaient naturellement leurs symptômes à l’aide de métaphores, et il a découvert que lorsqu’il les questionnait en utilisant leurs mots exacts, leur perception du traumatisme commençait à changer. Ceci l’a amené à créer le Clean Language, une manière de poser des questions sur les métaphores des clients, sans jamais les contaminer ou les déformer.

Initialement, David Grove s’est spécialisé dans “la guérison de l’enfant intérieur blessé”. Depuis lors, ses intérêts se sont étendus jusqu’à inclure le comportement non verbal, l’espace perceptuel et la guérison trans-générationnelle. Il développe constamment de nouvelles idées et méthodes créatives qui continuent de nous fasciner et de nous inspirer. Ses travaux les plus récents l’ont amené à développer le Clean Space, une méthode qui prolonge le Clean Language en s’appuyant sur l’effet thérapeutique de l’espace, et Emergent Knowledge qui tire parti des principes systémiques d’émergence.

David Grove nous a quittés le 8 janvier 2008, à l’âge de 57 ans. Il se trouvait aux Etats-Unis, chez un ami et collaborateur de longue date, lorsqu’une attaque cardiaque l’a terrassé.Son absence est cruellement ressentie par tous ceux qui l’on connu et ont travaillé avec lui. Sa disparition, nous prive d’un extraordinaire découvreur et guide de l’exploration de l’âme humaine, d’un ami, d’un mentor à la personnalité exceptionnellement riche et généreuse. Pour beaucoup d’entre nous, David restera l’une des plus marquantes et des plus précieuses rencontres de notre vie.

Ses funérailles ont eu lieu le 19 janvier à Tauranga en Nouvelle Zélande, selon le rite traditionnel Maori. David nous manquera de mille manières différentes.